Détecter la fourbure au plus tôt

Les symptômes de la fourbure divergent selon qu'il s’agisse d’une fourbure aiguë ou d’une fourbure chronique.

Distinguer les deux cas de fourbures

Dans un premier temps, on pourra détecter une fourbure aiguë lorsque le cheval se balance d'un pied à l'autre pour tenter de réduire ses souffrances. Si ce sont généralement les deux sabots antérieurs qui sont atteints, la fourbure peut également toucher les postérieurs, voire même les quatre pieds simultanément. On pourra également constater une boiterie et une anxiété du cheval.
Lorsque la maladie évolue, et en fonction des douleurs du cheval, celui-ci modifie sa position, et se tient campé, mettant ses antérieurs loin en avant et donc, tout son poids sur ses postérieurs afin de se soulager.

Pieds d'un cheval fourbure La bourbure aiguë : des pieds sensibles qui font souffrir le cheval

Fourbure aiguë = pieds chauds et sensibles

Les pieds du cheval atteint de fourbure aiguë sont chauds et sensibles. Il est fréquent que le cheval refuse de marcher et qu’il préfère rester couché lorsque la fourbure est plus importante et que les quatre pieds sont touchés. Le pouls digital du pied peut également être plus élevé.

Des signaux plus généraux

En dehors de ces symptômes locaux, on pourra constater d'autres signes plus généraux tel qu'un manque d’appétit, une sudation importante, un rythme cardiaque plus élevé qu'à l'accoutumée (32 à 44 battements par minute), un rythme respiratoire trop élevé (plus de 14 mouvements respiratoires par minute) ou une augmentation de la température corporelle (plus de 38°C).

Fourbure chronique : sympômes plus critiques

Lorsqu'il s'agit d'une fourbure chronique, les symptômes sont plus importants et plus critiques. En effet, à long terme cette pathologie a des répercutions sur la structure même du pied. Le cheval atteint d'une fourbure chronique montre alors les signes caractéristiques du déplacement de la troisième phalange du pied.
Ainsi, selon le temps écoulé depuis le déclenchement de la maladie et sa gravité, on pourra constater une déformation des sabots atteints, notamment au niveau de la sole et de la couronne (voir illustration du pied du cheval). L'apparition de lignes circulaires sur la paroi du sabot peut être observée, de même qu'un détachement de la sole. Le sabot pousse anormalement (les talons poussent plus vite que les pinces) et le cheval peut présenter une boiterie persistante, plus ou moins importante.

vétérinaire équin Si vous constatez les symptômes de fourbure décrits sur cette page, ne tardez pas à contacter votre vétérinaire équin, le temps ne joue pas en faveur de la santé de votre cheval

Appeler un vétérinaire rapidement

Lorsqu'un cheval présente ces symptômes, il faut appeler rapidement un vétérinaire afin qu'il puisse établir un diagnostic précis. A partir des symptômes cliniques constatés et de radios, le vétérinaire pourra observer la position de la troisième phalange dans le pied afin de connaitre l'état de la maladie. Il pourra alors mettre en place un traitement adapté.

Tout savoir sur la fourbure du cheval