Quelles sont les causes de la fourbure ?

Plusieurs origines connues à la maladie

Si la cause exacte des lésions des lamelles du pied du cheval reste inconnue, la fourbure peut avoir plusieurs origines. Ainsi, travailler trop longtemps un cheval qui n’y est pas ou plus habitué, le laisser boire trop d’eau froide alors qu’il est en sueur, ou encore procéder à un mauvais parage accroit le risque de fourbure.
Cette maladie peut également être due à un choc excessif du pied ou à un appui important sur un membre du à une fracture ou à une blessure importante du membre opposé. Enfin, la fourbure peut être le résultat de l’ingestion de grandes quantités de médicaments ou d’une litière comportant des copeaux de noyer noir.

Bien que cette maladie survienne dans le pied, la fourbure est souvent due à une autre maladie plus générale comme une colique grave, une infection de l’utérus, une forte fièvre telle que la fièvre équine du Potomac, une rétention placentaire (cas des juments qui viennent de mettre bas) ou encore certaines maladies du pied.

Alimentation cause fourbure L'alimentation du cheval, cause importante de fourbure

L'alimentation du cheval, une cause féquente de la fourbure

L’alimentation est à elle seule responsable de plus de la moitié des cas de fourbure :
il faut donc y prêter grande attention. La fourbure peut être le résultat d’une consommation excessive d’aliments contenant de l’amidon ou des sucres solubles (de manière générale tous les aliments sucrés), d’herbe verte, ou encore d’une intoxication après l’ingestion de certaines plantes néfastes. C’est généralement la situation dans laquelle un cheval s’échappe de son box et se retrouve dans le local où est stockée la nourriture.
La connaissance des principe d'une bonne alimentation du cheval est dont très importante pour prévenir les risques de fourbure.

Le fructane [voir PDF universitaire], une molécule contenue dans l’herbe et les plantes, est toutefois responsable de la plupart des cas de fourbure. La teneur en fructane étant plus importante en début de journée, et plus généralement au printemps et en été, il faut veiller à ne pas laisser les chevaux ingérer une trop grande quantité d’herbe à ces diverses périodes.

cheval broute de l'herbe Il faut porter une attention particulière à ce que le cheval n'ingère pas une quantité trop importante de fructane contenue dans l'herbe, particulièrement au printemps et en été

Des chevaux prédisposés aux soucis de fourbure

De plus, certains chevaux sont prédisposés à la fourbure. Ainsi, les chevaux de trait, les poneys, les ânes, les chevaux miniatures, les chevaux en excès pondéral ou encore ceux dont l’alimentation est trop riche en glucides sont plus susceptibles de développer cette maladie. Les chevaux ayant déjà été fourbus et ceux souffrant du syndrome de Cushing sont également prédisposés à la fourbure.

Il est donc important de prendre connaissances des divers facteurs de risque de la fourbure afin de mettre en place toutes les mesures préventives adéquates pour la sécurité et le bien-être des chevaux.

Tout savoir sur la fourbure du cheval